Après Cruz, c’est au tour de Nicks

Nicks va probablement demander à Cruz quelques conseils pour obtenir son extension de contrat

On le dit depuis le début: les négociations de l’extension de Nicks suivront l’extension de Cruz et cette dernière aura nécessairement une influence sur les prochaines négociations.

Si vous pensiez que les négociations avec Cruz étaient compliquées, attendez vous à ce que celles avec Hakeem Nicks le soient tout autant. Les Giants ont probablement passé des mois à expliquer à Cruz qu’il ne valait pas 10-11 millions $ par an car sa réussite était en grande partie due à la présence de Nicks. Maintenant on peut s’attendre à ce que les Giants expliquent à Nicks qu’il ne mérite pas 10-11 millions car il n’a jamais fait aussi bien que Cruz.

Certains pourraient trouver ça dégueulasse mais ça fait partie du business de la NFL.

Il est cependant évident que Nicks gagnera plus que Cruz mais la question est combien? La réponse nous l’aurons sûrement au cours de la saison 2013, la dernière année de son contrat rookie qui lui rapportera 2,725 millions $.

Encore une fois, chacune des parties disposera d’une série d’arguments valables:

  • De son côté, Nicks peut faire valoir:
    • Son statut de choix du 1e tour
    • Sa qualité de WR1/Split End/X receiver (selon le terme que vous aimez utiliser) et ce qui vient avec: double team fréquent, affronte le meilleur CB, etc…
    • Sa production générale sur toute sa carrière: 255 réceptions, 3726 yards, 27 TD en 55 rencontres sur 4 saisons.
    • Le manque d’efficacité de Cruz en son absence: retourner contre les Giants leur argument phare dans les négo avec Cruz l’aidera beaucoup.
    • Se comparer à Cruz: qualités physiques, production générale et importance accordée par les adversaires.
    • S’appuyer sur les contrats d’autres joueurs: comme pour Cruz, Nicks pourra trouver plein d’exemples de WR moins productif que lui mais mieux payés (ex: Harvin est payé plus de 10 millions alors qu’il a de moins bonnes stats que Nicks en tant que WR).
    • Rappeler aux Giants qu’il gagnera plus sur le marché libre.
  • De leur côté, les Giants ont pour argument en leur faveur:
    • Comparer son manque de production sur chaque saison par rapport à Cruz: Nicks n’a en effet jamais attrapé autant de passes et yards que Cruz sur une saison.
    • Pointer du doigt ses blessures récurrentes: Encore une fois, sur une saison, Nicks est plus souvent blessé que Cruz qui n’a raté aucun match en 2 ans.
    • Faire preuve d’une générosité de façade: Les Giants pourraient dire à Nicks un truc du style « on veut bien te payer plus que Cruz mais pas beaucoup plus vu que t’es moins productif »
    • S’appuyer sur les contrats d’autres joueurs: ici la tâche risque d’être plus complexe pour les Giants car avec la tendance pour certaines équipes de surpayer, il ne sera pas facile de trouver un joueur tout autant productif voire plus productif que Nicks avec un salaire modeste en dehors de Cruz. Les Giants devront au moins faire en sorte d’invalider chacune des comparaisons que Nicks fait (ex: si il se compare à Percy Harvin, les Giants pourront rétorquer qu’il n’est pas multidimensionnel – jouer RB ou KR/PR – comme Harvin et Harvin n’a pas tout le temps eu de QB aussi bon qu’Eli).
    • Utiliser le franchise tag: Si Nicks doit normalement devenir un agent libre à partir de 2014, les Giants peuvent le bloquer en lui mettant le franchise tag.

Si Nicks a une très bonne saison 2013, plusieurs scénarios sont envisageables:

  • Nicks va voir ailleurs: commençons par le pire, si les Giants et Nicks ne trouvent pas d’accord avant le début de la free agency 2014, ce dernier deviendra un agent libre et pourra signer avec n’importe qui. Laisser Nicks sur le marché libre revient à le perdre complètement car les Giants n’auront probablement pas suffisamment de masse salariale disponible pour remporter les enchères autour de Nicks.
    • Avantage: Les Giants font une grosse économie et confient à Rueben Randle un rôle plus important dans l’attaque.
    • Désavantage: Les Giants perdent un joueur très talentueux qui a beaucoup contribué au succès de l’équipe ces dernières années.
  • Les Giants appliquent le franchise tag à Nicks: ceci empêcherait Nicks de devenir un Unrestricted Free Agent.
    • Avantage: Les Giants ont un an supplémentaire pour voir si la grosse saison de Nicks se confirme ou pas. C’est également une année supplémentaire
    • Désavantage: Le salaire d’un WR ayant le franchise tag devrait se situer au dessus de 10 millions $ pour un an. Ceci pourrait s’avérer difficile à supporter dans la masse salariale.
  • Nicks et Big Blue trouvent un accord avant l’ouverture du marché libre: ce serait la solution idéale mais pas la plus facile à atteindre.
    • Avantage: Les Giants gardent leur duo de WR et d’excellentes armes pour Eli.
    • Désavantage: Quoiqu’on en dise garder Cruz et Nicks coûtera très cher aux Giants qui devront faire des sacrifices ailleurs. Ceci pourrait notamment être probablement pour obtenir l’extension d’autres joueurs ou signer des free agents qui pourraient aider l’équipe à s’améliorer.

Par contre, si Nicks se retrouve encore ralentit par les blessures en 2013, on peut imaginer une situation similaire à celle de Kenny Phillips: les Giants vont lui proposer un contrat qui lui permet de gagner beaucoup d’argent si il est en bonne santé et atteint certains objectifs. C’est une stratégie qui limite le risque de surpayer un joueur talentueux trop souvent blessé mais le revers de la médaille est que le joueur se dise que quitte à jouer sans garanties autant jouer ailleurs. Ce fut le cas de KP cette année.

On pourrait croire que la solution la plus simple serait de faire signer une extension à Nicks dès maintenant mais ceci n’est pas envisageable car le receveur sortant de sa pire saison en NFL ne voudra pas négocier dans des conditions qui lui feraient perdre de l’argent. Et je ne suis pas le seul à le dire, même Art Stapleton est d’accord avec moi :)

Cruz a en tout cas dit qu’il ferait tout son possible pour convaincre Nicks de rester. Mais au final, seul Nicks sera maître de la décision.

2 réflexions au sujet de « Après Cruz, c’est au tour de Nicks »

  1. Wow, quel article ! J’ai juste un scénario à envisager: Si Nicks fait une bonne saison (juste bonne, pas exceptionnelle) et que dans le meme temps, Randle nous claque une saison de folie, est-il envisageable qu’on ne propose presque rien à Nicks et qu’on confie le poste de WR #1 à Randle qui sera, en 2014, dans sa 3e année NFL et donc normalement « mur ». On a pas mal de gars pour jouer le poste de #3 et Eli a, on le sait tous, une capacité à sublimer ses receveurs. Sachant notre passif (pas mauvais) à ce poste, j’aimerais pas trop claquer une grande partie du Salary Cap à ce poste, on a d’autres need donc ce scénario me plairait bien…

    • Dans un tel scénario je pense qu’on aurait un scénario similaire à Kenny Phillips. Ce dernier n’a rien fait en 2012 à cause des blessures tandis qu’un inconnu – Stevie Brown – enchaînait les interceptions sur le terrain. Du coup les Giants lui ont proposé un petit contrat sans garanties et KP s’est dit que quitte à avoir un mauvais contrat, autant voir ailleurs.
      C’est le raisonnement que pourrait également suivre Nicks qui se dirait qu’une équipe lui offrira plus car il a eu 2 bonnes saisons.

Les commentaires sont fermés.