Retour rapide sur la draft de 2013

Si vous attendez que je note cette draft, j’ai prévu de faire une évaluation de cette classe… en 2016!

Oui, je suis de ceux qui trouvent qu’on ne peut pas correctement évaluer une classe de draft au lendemain de celle-ci car cela reviendrait à évaluer des joueurs en fonction de ce qu’ils ont fait en NCAA et non en NFL pour tenter de voir si cela améliore les Giants. Autrement dit j’utiliserais des données obsolètes pour tenter d’évaluer un futur incertain.

Cependant, je ne vais pas vous laisser sur le carreau sans vous donner une impression globale de ces choix:

1e tour (19e choix) – OT Justin Pugh, Syracuse:

Je continue de penser qu’en termes de valeur les Giants n’ont pas fait une bonne affaire mais si on se concentre à ce que peut apporter Pugh à l’équipe, on peut conclure que c’est tout de même un bon choix: au mieux il est notre RT titulaire dès cette année, au pire il est un OL prêt à jouer à n’importe quel poste en cas de blessure. Quoiqu’il en soit, bien que Pugh ne soit pas un sexy pick, il vient rajeunir une ligne qui avait bien besoin de sang frais.

2e tour (49e choix) – DT Johnathan Hankins, Ohio State:

Malgré de nombreuses signatures à ce poste durant l’intersaison (Shaun Rogers, Cullen Jenkins et Mike Patterson), les Giants avaient tout de même besoin d’un jeune joueur capable de défendre la course. Hankins répond à ces 2 critères et en plus est bourré de talent.

3e tour (81e choix) – DE Damontre Moore, Texas A&M:

Moore est un peu notre Mario Manningham de cette draft: un joueur talentueux mais encore trop immature pour rester dans le droit chemin et profiter pleinement de ses qualités athlétiques. L’avantage de Moore est qu’il est extrêment jeune (20 ans) ce qui en théorie laisse aux Giants encore plus de temps pour le développer (on ne peut pas dire autant de Markus Kuhn qui est entré en NFL à 26 ans par exemple). Moore est vu comme un sack specialist et pourrait commencer à faire ses dents dans la Ligue sur les 3rd down.

4e tour (110e choix) – QB Ryan Nassib, Syracuse:

Si je ne m’attendais pas à ce qu’on drafte Justin Pugh dans le premier tour, je m’attendais encore moins à ce qu’on drafte Nassib tout court. Ce qui est assez ironique c’est que les médias pensaient que Nassib partirait au premier tour tandis que pratiquement personne n’imaginait Pugh être choisi au premier tour. Mais revenons à nos mountons: non seulement les Giants ont drafté un QB qu’ils souhaitent développer derrière Manning mais en plus ils ont tradé up pour l’obtenir. 2 choix très surprenant mais au final qui sont assez logiques si on considère qu’Eli s’approche de la fin de sa carrière (sans pour autant dire qu’il va prendre sa retraite dans le 2 saisons à venir) mais aussi que parfois un backup QB peut intéresser une équipe en situation désespérée à ce poste.

5e tour (152e choix) – S Cooper Taylor, Richmond:

Ce safety de 6-4 est presque aussi grand que nos DE et certains le voient même comme un LB. On pourrait presque penser que ce sera son rôle étant donné que Reese a dit vouloir utiliser Taylor comme un 3e safety venant en soutien de la course tout en étant capable de couvrir des TE et des HB grâce à sa vitesse.

7e tour (225e choix) – G Eric Herman, Ohio:

Déjà surnommé Mr Pancake, Eric Herman s’illustre avant tout pour ses qualités de run blocker. Il a joué OT mais est plutôt vu comme un G. Les Giants ont déjà réussi à faire de late round picks ou undrafted free agents de solides titulaires au poste d’OL donc Herman est entre de bonnes mains.

7e tour (254e choix) – HB Michael Cox, Massachussets:

Cox sort de la même université de Cruz et malgré une production faible lors de sa seule saison en tant que titulaire (710 yards avec une moyenne de 3,6 yards par course), les Giants sont tombés amoureux de ce joueur qui selon eux a une bonne combinaison de vitesse et de taille.

Bilan général:

Les Giants n’ont pas la plus belle collection de grands noms de la draft cette année mais ceci ne veut pas pour autant dire que cette draft était mauvaise. Le petit reach de Pugh et l’absence de CB ou LB drafté sont tout de même des points négatifs pour cette classe de nouvelles recrues. Malgré tout, Big Blue a encore réussi à obtenir des joueurs avec une bonne valeur dans le reste de la draft.

Comme je l’ai dit, je ne noterais pas cette draft mais je trouve que c’est une classe qui promet.

Une réflexion au sujet de « Retour rapide sur la draft de 2013 »

  1. Ben moi j’aime bien donner des notes🙂

    Justin Pugh : B
    Un reach de Jerry Reese c’est le monde à l’envers mais Pugh semble avoir un gros potentiel, il pourrait être un titulaire solide sur la ligne pour de nombreuses années.

    Johnathan Hankins : A-
    Un des tout meilleurs DT du college football. Un bon steal pour combler un besoin.

    Damontre Moore : A+
    Super steal, sûrement l’un des plus gros de la draft avec Jordan Poyer aux Eagles. Terrifiant avec les Aggies.

    Ryan Nassib : A
    Pas un besoin, en plus Reese est monté pour l’obtenir mais il a beaucoup de potentiel et c’est une bonne idée de prévoir l’avenir, on ne sait jamais si Eli a des soucis de santé comme ça les Giants sont parés.

Les commentaires sont fermés.