Les tenants et aboutissants de la situation de Cruz

Je vous parle depuis un moment de la situation de Cruz sans être jamais rentré dans les détails. Je profite de l’excellent article de Ralph Vacchiano pour faire un récapitulatif de la situation de Cruz.

Salaire: En proposant à Cruz une offre RFA de premier choix, les Giants payeraient à Cruz 2.879 millions $ en 2013 si il accepte l’offre.

Autres offres: Cruz peut négocier de meilleures offres avec n’importe quelle équipe jusqu’au 19 Avril.

Droit de faire une offre équivalente: Si Cruz reçoit une offre d’une autre équipe, les Giants auront 5 jours pour décider si ils veulent faire une offre équivalente ou non. Cette offre doit être similiaire à celle de l’autre équipe, même au niveau de la structure du contrat. Donc si l’offre de l’autre équipe prévoit que Cruz recevra 5 millions $ de bonus et 10 millions $ de salaire en 2013, les Giants ne peuvent pas transformer une partie de ce salaire en bonus ni même repousser une partie du salaire à une autre année du contrat,

Pas de « clause poison »: Avant le nouveau CBA, les équipes faisantdes offres à un RFA inséraient dans leur contrat des clauses absurbes pour éviter que l’équipe d’origine n’égalise leur offre (ex: stipuler que le joueur devra être le mieux payé de la Ligue à défaut de quoi il recevrait 100 millions $ en bonus). Cette pratique est désormais interdite.

Les Giants égalisent: Dans un tel cas, le contrat de Cruz sera l’offre égalisée par les Giants.

Les Giants n’égalisent pas: Dans un tel cas, les Giants recevraient le choix de premier tour de cette draft de l’équipe ayant récupéré Cruz. Si cette équipe a plusieurs choix de draft dans le premier tour, les Giants récupèreraient le choix originel de l’équipe (ex: si les Vikings récupéraient Cruz, Big Blue obtiendrait le pick n°23 car le pick n°25 a été obtenu des Seahawks à travers un échange). Enfin l’équipe ayant fait une offre à Cruz ne pourra pas renégocier les contrats avant la saison 2013 (ceci afin d’éviter que des équipes fassent des offres absurdes pour ensuite resigner le joueur pour un contrat plus raisonnable).

Aucune offre: Si Cruz ne reçoit aucune offre, Cruz n’aura d’autre choix que de revenir jouer pour Big Blue (soit aux termes de l’offre RFA soit aux termes d’un contrat négocié avec l’équipe). Les Giants pourraient néanmoins l’échanger avec une autre équipe.

Accepter l’offre RFA: Cruz peut faire ceci quand il le souhaite et serait ainsi sous un contrat d’un an pour 2,879 millions $ et ne serait plus en mesure de négocier des offres avec d’autres équipes car il ne serait plus free agent.

Pas de signature: Cruz pourrait très bien ne pas signer l’offre RFA des Giants mais si il ne le fait pas avant le 17 juin, les Giants seraient autorisés à réduire leur offre de 110%, ce qui rabaisserait son salaire pour 2013 à 594 000 $ (en réalité, il ne pourrait pas recevoir moins de 630 000 à cause de son expérience).

Grève: Je n’aime pas réellement ce mot pour traduire le mot holdout mais c’est la meilleure traduction que j’ai. C’est une possibilité qui est ouverte à Cruz qui pourrait ainsi mettre la pression sur les Giants pour obtenir ce qu’il souhaite. Cependant, ceci pourrait endommager sa réputation (surtout qu’il avait dit ne pas vouloir utiliser un tel recours) et il ne pourrait pas faire la grève plus de 2 mois et demi au risque de perdre une saison d’expérience en NFL ce qui impliquerait qu’il devrait repasser par le processus de RFA en 2014.

Un extension: Ceci serait le scénario idéal pour tout le monde: Cruz recevrait l’augmentation qu’il attend et pour les Giants cela permettrait d’éviter d’avoir recours au franchise tag en 2014 (qui devrait être aux alentours de 11 millions pour les WR) pour garder Cruz une saison de plus car autrement il serait libre de négocier avec n’importe qui puisqu’il deviendrait un unrestricted free agent.

L’échanger après l’avoir signé: C’est également une possibilité mais elle ne serait pas intéressante car elle obligerait les Gmen à supporter le coût du contrat de Cruz dans la masse salariale (c’est ce que l’on appelle la « dead money ») sans l’avoir dans l’équipe. Vu la situation de la masse salariale des Giants, on sait que l’équipe ne peut pas réellement se permettre cela.

L’échanger sans le signer: Ceci est aussi une possibilité qui avait été utilisée par les Patriots avec les Dolphins pour récupérer Wes Welker en 2006. L’intérêt d’un tel échange serait d’éviter que les Giants égalisent une quelconque offre faite par l’équipe voulant de Cruz.

3 réflexions au sujet de « Les tenants et aboutissants de la situation de Cruz »

  1. Question technique. Est ce que Cruz peux refusé une offre de contrat avec une équipe au quel il ne souhaite pas se joindre? Est ce que le joueur a le choix de sa destiné ou sa va a l’équipe qui paiera le plus?

Les commentaires sont fermés.