Le kneel down-gate: pourquoi ne suis je pas d’accord avec Coughlin

Je vous avais dit que je ne reposterais pas avant vendredi mais je profites d’une petite pause dans mes révisions pour poster à propos d’un sujet qui était abordé dans les commentaires du résumé du matchs Bucs @ Giants.

Pour ceux qui ne connaissent pas les faits voici une vidéo qui dit tout:

Tom Coughlin n’était pas du tout content, l’a fait savoir à Schiano tout de suite après le match et l’a réitéré en conférence de presse. Schiano de son côté s’est défendu en disant que tout ce qu’il cherchait à faire était de remporter le match. Au final, la NFL a dit qu’il n’y avait rien d’illégal dans cette action.

Il semble néanmoins que cette action soit perçue comme étant une première en NFL et surtout un manque de fair play de la part des Bucs.

Cependant, je ne suis pas d’accord avec cette vision de « cheap shot ». Tout ce que les Bucs essayaient de faire était de chercher à provoquer un fumble dans les dernières secondes du match dans l’espoir de récupérer le ballon et marquer pour égaliser. Certes les chances de réussite étaient très maigres, mais elles avaient le mérite d’être là.

Je peux tout à fait comprendre que Schiano demande à son équipe de jouer jusqu’au dernier coup de sifflet et c’est assez hypocrite de la part de la part de Coughlin de reprocher à un coach de vouloir jouer jusqu’au bout alors qu’il ne cesse de dire à ses propres joueurs de jouer jusqu’au bout du match.

Alors on m’a opposé un grand nombre d’arguments à chaque fois que j’ai eu l’occasion de discuter de ça. Comme ce sont souvent les mêmes arguments, je vais les lister et donner mes réponses.

  • La défense ne doit pas attaquer la formation du kneel down qui est une marque de respect envers l’équipe adverse: Je ne suis qu’à moitié d’accord avec cette vision du kneel down. Quand une équipe menant décide de mettre le genou à terre pour faire tourner le chrono en fin de match, c’est une marque de respect si elle a une large avance et qu’elle ne souhaite pas humilier l’équipe adverse en continuant à jouer. Dans un tel cas, en effet le kneel down est une marque de respect consistant à arrêter de jouer car l’issue du match ne changera pas quoi qu’il advienne. Et en effet si une équipe attaquait un kneel down dans une telle situation, alors je trouverais ça cheap et un manque de classe complet. Mais ce n’était pas le cas lors du match Giants-Bucs.
    Par contre, quand on est dans une situation comme celle des Giants et des Bucs où il n’y a qu’une différence d’un score entre les 2 équipes, le kneel down est avant tout destiné à faire tourner le chrono sans risquer de perdre le ballon. Cette formation du kneel down existe car elle est destinée à permettre à l’attaque d’éviter de perdre le ballon tout en faisant tourner le chrono. C’est donc avant tout une formation de protection efficace du ballon. Si aujourd’hui les équipes ayant une faible avance sur leur adversaire font des kneel down en fin de match c’est pour justement éviter ce genre d’action.
    Le kneel down ne peut être considéré comme si l’équipe ayant le ballon disait « pouce » forçant l’autre équipe à ne rien faire. Ce serait très injuste pour l’équipe menée de devoir regarder sans pouvoir rien faire l’autre équipe s’agenouiller car dans ce cas, tous les équipes avec des grosses défenses mais des offenses douteuses feraient des kneel down dès qu’elles auraient la moindre avance sachant très bien que leur défense protégera leur avance quand ils n’auront plus le ballon.
  • Si Schiano tient tant à jouer jusqu’au dernier coup de sifflet, pourquoi est ce que la semaine précédente contre les Bucs il a fait son équipe s’agenouiller en fin de match? La semaine précédente, les Bucs étaient dans une situation différente. Ils menaient contre les Panthers et comme je l’ai expliqué plus haut, le meilleur moyen de faire tourner l’horloge sans risque de perdre le ballon est de faire un kneel down. Si les Panthers ont décidé de ne pas faire tout ce qu’ils pouvaient pour récupérer le ballon, c’est leur problème.
  • Si Schiano tient tant à jouer jusqu’au dernier coup de sifflet, pourquoi n’a-t-il pas attaqué le kneel down des Giants en fin de 1e mi temps comme il l’a fait en fin de match? Encore une fois on est dans une situation différente: non seulement les Bucs menaient donc ils n’avaient aucunement besoin de faire cela et même si ils en avaient besoin il restait encore une mi temps à jouer. Ce qu’ils ont fait en fin de match était à mon avis motivé par le besoin immédiat de récupérer le ballon pour avoir la chance de marquer pour égaliser ou prendre l’avantage avant la fin du match.
  • Le fait que Schiano ait demandé à son équipe de laisser les Giants marquer va à l’encontre de sa philosophie de jouer jusqu’au bout du match: On dit jamais 2 sans 3: c’est encore une situation différente. Quand les Bucs ont laissé les Giants marquer, le score était à 34 partout avec moins d’une minute au chrono et le chrono tournait. Big Blue avait pour intention de faire tourner l’horloge autant que possible avant de marquer pour ne pas laisser aux Bucs l’opportunité de marquer derrière. Les Bucs avaient compris cela et ont décidé de faire comme les Patriots lors du Super Bowl XLVI en laissant les Giants marquer pour ensuite récupérer le ballon et marquer à nouveau derrière. C’était donc une stratégie pas complètement idiote étant donné que le secondary des Giants n’arrivait pas à contenir les passes de Freeman.
  • Les DL des Bucs ont cherché à blesser les OL des Giants en visant les genoux: Là aussi il y a matière à débat. Les Giants disent que le seul but de Schiano était de les blesser tandis que lui dit avoir chercher à provoquer le fumble. Est ce que cela implique de plonger dans les genoux des OL? Peut être pas mais en même temps la technique utilisée par les Bucs sur cette action correspond à une technique utilisée par beaucoup de défenses en goalline situation: la ligne défensive est très compacte et cherche faire une sorte de « cut block » (block dans le jambes) sur les OL afin d’écrouler la mêlée et de permettre aux LB de passer par dessus la mêlée pour arrêter le porteur du ballon. Personnellement j’ai trouvé que c’était une telle technique que les Bucs ont tenté de mettre en oeuvre.
    Si vous me lisez depuis un moment, vous savez que j’ai absolument horreur des joueurs qui cherchent intentionnellement à blesser l’adversaire. Et j’applique ce raisonnement à n’importe quel joueur dans la Ligue, même ceux qui sont chez Big Blue (rappelez vous que j’avais vivement critiqué les Gmen qui avaient avoué avoir visé Kyle Williams lors du NFC Championship parce qu’il était très susceptible aux commotions). Ceci étant dit, en regardant cette action, je n’ai pas l’impression qu’il y ait une intention manifeste de blesser les Giants de la part des Bucs. Je me trompe peut être. Ça se trouve, la seule intention de Schiano était en effet de pourrir les genoux de nos OL parce qu’il était frustré d’avoir perdu. Si c’est bien le cas, alors cette attitude me révolte autant que vous. Mais il est impossible de dire avec certitude que c’était l’intention de Schiano. Sur ce coup, je lui accorde le bénéfice du doute mais si je vois qu’il fait des trucs douteux dans le futur, alors je serais probablement amené à changer d’avis vis-à-vis de cette action.
  • Personne ne fait ça en NFL donc Schiano n’avait pas à le faire: C’est peut être l’argument le plus valable qui m’ait été opposé. En effet depuis que je suis la NFL (soit 5 ans), je n’ai jamais vu une équipe faire ça en NFL et si Coughlin dit que ça ne se fait pas, je veux bien croire que ça ne soit pas dans les coutumes de la Ligue. Mais je pense que si ça ne se fait pas c’est avant tout parce que les chances de succès d’une telle action seraient quasi inexistantes donc les coaches préfèrent ne rien faire plutôt que de risquer une blessure en fin de match. Et du coup est née une croyance selon laquelle cette formation serait frappée d’une immunité. Comme je l’ai dit plus haut, ce n’est pas le cas. On ne peut pas dire « pouce » pour empêcher l’autre équipe de jouer.
    Cependant la NFL n’a pas des règles immuables. La NFL évolue en fonction de la pratique du sport. Le kneel down est une pratique du sport. Les wedges (barrières) lors de kickoff returns étaient aussi une pratique du football américain mais elle a désormais disparu car jugée trop dangereuse. La pénalité d’interférence de passe a été créée quand la Ligue s’est rendue compte que les DB prenaient les bras des WR pour les empêcher d’attraper le ballon, etc… Aujourd’hui ce qu’a fait Schiano est considéré comme une hérésie du football américain mais peut être que dans 30 ans on en rigolera. Ou alors peut être qu’une règle interdit d’attaquer la formation de kneel down apparaîtra et on ne verra plus jamais ce genre de chose. En attendant, cette action n’est pas interdite par les règles de la NFL.
  • Les Bucs auraient au moins du prévenir qu’ils allaient essayer de récupérer le ballon: Non. Ce genre d’argument est tout simplement ridicule. Vous croyez qu’une défense prévient quand elle va blitzer? Le but est justement de surprendre l’attaque. Maintenant les Giants ont retenu la leçon et savent que quand ils verront les hommes de ligne adversaire en formation aussi serrée, ils devront se préparer à un choc.

Bref, voilà pourquoi je pense que Coughlin n’avait pas à gueuler sur Schiano. Il aurait pu à la limite dire que lui n’aurait pas fait cela mais cela n’engage que lui. Schiano est à la tête d’une équipe qu’il essaye de faire gagner et il n’a rien fait d’illégal ou de cheap a priori – notez bien que j’applique ici une présomption d’innocence sur Schiano. En tout cas, je trouve que ce qu’a fait Schiano reste moins cheap que simuler une blessure ou viser un joueur parce qu’il a eu des commotions. Eh oui, même chez Big Blue, nous ne sommes pas tout blanc. Il ne faut pas l’oublier.

Et autre chose: si j’ai cette opinion c’est tout simplement parce que je me suis demandé ce que j’aurais voulu que mon équipe fasse dans la même situation. Imaginez un peu la situation: Les Giants ont besoin de récupérer le ballon pour marquer et remporter le match, mais l’équipe en face décide de faire un kneel down pour faire tourner le chrono. Que fait on? Faut il baisser les bras et ne rien tenter ou au contraire essayer de bousculer l’adversaire dans l’espoir de récupérer le ballon? Je sais que je pencherais pour la 2e solution (encore plus si on était dans un match très important).

Alors je sais que mon avis est très minoritaire. J’ai pu le constater par moi même en discutant de cela sur Big Blue View ou encore à travers les commentaires de certains lecteurs ici. Le débat est donc ouvert. Je mets même un sondage pour prendre la température de l’opinion du lectorat.

17 réflexions au sujet de « Le kneel down-gate: pourquoi ne suis je pas d’accord avec Coughlin »

  1. Je suis d’accord avec toi je prends au contraire ça comme une marque de respect des Bucs de vouloir jouer jusqu’à la dernière seconde !! Perso lorsque que jouais au foot us c’est la philosophie que nous apprenais nos coachs et on a toujours joué les kneel-down !!!

    • J’irais pas jusqu’à dire que le fait que les Bucs aient joué le kneel down était une marque de respect envers les Giants mais en tout cas ils avaient une bonne raison de tenter le coup: provoquer le fumble pour marquer ensuite.
      Mais je comprends ce que tu veux dire, parfois certains estiment qu’une équipe peut manquer de respect à l’autre en refusant de jouer. Je ne pense pas qu’on soit dans un tel cas puisque les Giants essayaient de protéger leur avance tandis que les Bucs essayaient de rattraper le score. Il y a en tout cas eu une grosse mésentente entre les équipes puisque Big Blue pensait que les Bucs ne feraient rien (comme ils en ont l’habitude à chaque fois qu’ils font un kneel down) tandis que les Bucs avaient en tête de tenter un dernier coup avant la fin du match.

      • J’adore ton blog Thiergow, et j’admire le boulot que tu abats chaque jour, mais là, excuse-moi mais tu déconnes (…c’est les exams😉 )

        Pas la peine d’argumenter sur les règles, je le répète Coughlin n’a jamais invoqué les règles dans cette histoire. Il s’est simplement énervé à juste titre contre un coach qui se croit encore en NCAA avec des mômes de 18 – 21 ans sur le terrain.

        voici donc ma quadruple question (qui n’en est pas une en fait car elle n’appelle aucune réponse)
        Ce coach serait-il donc le SEUL et UNIQUE coach à vouloir gagner un match à TOUS PRIX, à faire jouer ses joueurs jusqu’à la FIN ? Les 31 autres Coachs et notamment ceux de notre chère NFC Beast seraient donc des blaireaux ? (qui a dit oui !😉 )
        Ils ne voudraient donc pas la victoire à tous prix, ils seraient donc trop bêtes pour penser à ce genre d’action ? Shame on him !

        J’adore aussi la référence au coach français (là on touche la référence de haut niveau ;)) qui demandait à ses joueurs de jouer ces situations. Moi j’en ai aussi connu, les mêmes qui – au nom de la victoire à tous prix – demandaient de casser des genoux, de « tuer » le porteur de balle ou enfin qui envoyaient leur Safetie foutre une méga-boîte sur le centre ou mieux tenter de détruire le QB avant le snap en situation de goal line ; mais c’était dans les années 80 – 90, en Championnat de France, pas en NFL…
        La victoire à tout prix, c’est bon pour les « voyous », pas pour l’éthique du Coaching de haut niveau.
        Si le Coach en est rendu là, c’est qu’il n’ a pas été foutu en 4 QT de trouver des jeux pour stopper l’adversaire une fois de plus.
        Je rappellerai enfin au passage que c’est aussi de la victoire à tous prix que les Saints ont été privés de leur coach…
        Alors svp ne nous cachons pas derrière cette excuse bidon, les Bucs avaient tout en main pour gagner au K.O du 3e quart, ils n’ont pas su gérer le véritable « tsunami bigblue », tant pis pour eux !
        S’ils voulaient gagner, fallait le faire avant la dernière possession qui par tradition, par respect signifie la victoire du team qui possède la balle ; c’est comme ça depuis toujours et ça sera toujours comme ça !
        Soutenir ce type d’action c’est encourager le développement de tous les vices pour gagner à tous prix.
        Pauvre Vince Lombardi, il doit s’en retourner dans sa tombe !

        Pour info, sur ESPN sur 175.000 votes, 60% condamnent l’action des Bucs et donnent donc raison à Coughlin. Totalement d’accord avec Giants, aucune classe, aucune éthique, bref un jeu de p… !

        @ Thiergow, l’idée de faire travailler les plaquages aux joueurs OFF (cf l’autre billet) en pleine saison est pour le coup un nouveau concept révolutionnaire, j’aimerai bien voir la tête des staffs face à une telle proposition, surtout qu’en OFF, c’est bien connu, ils n’ont que ça à foutre à l’entraînement…
        Bonne chance à tes exams, take care !

  2. Au temps pour moi.
    En fait ça n’avait rien de personnel (sincèrement désolé Gus) c’était juste une illustration de ce que pouvait donner le « manque de respect dans le seul but de gagner à tout prix »,
    Objectif atteint😉

    • Oui mais c’est mieux d’éviter de s’emporter quand même. J’aimerais autant éviter que ça dégénère parce que de malheureux mots ont été mal pris. Toujours un peu difficile de déceler le ton😉
      (Je réponds à ton premier commentaire plus bas)

  3. Ouhlala des commentaires avec un casque des « Redskins », ça part en couille ici!!!
    Et encore ce n’est pas Dall-ass ou Philly la pire des équipe NFL et leurs supporters à 2 de QI…réunit bien sûr!!!

    Pour conclure, je suis tout simplement d’accord avec Stanavicius.

    Et pour ce soir, le réveil est mit sur 2h20 et GO BIG BLUE!!!!!!!

  4. Créer un fumble sur un kneel down en forçant le jeux combien de fois sur 10 sa peut réussir? Sur une équipe s en attend 0 fois. Seul moyen de le réussir 0,1/100 c est de surprendre un adversaire qui dors au gaz. C est presque impossible!

    Jusqu ou on peut allé pour gagner? blessé un joueur important adverse (tombé accidentellement dans les genoux du Qb c est facile et sa augmente tes chance de gagner), triché etc… est ce acceptable??

    a mon avis quand tu utilise des tactique discutable pour gagner c est loser et c est parce que tes pas capable de compétitionné. A mon avis il ce sont plus ridiculisé qu autre chose. La les équipes vont s attendre a ce que les équipe le fasse et sa va avoir encore moin de chance de réussir.

    • Les chances de réussite sont en effet faibles mais elles ont le mérite d’être là. Comme dirait l’autre: ça pourrait marcher sur un malentendu.

      Pour ce qui est des blessures, elles sont omniprésentes à chaque snap d’un match de football américain et même parfois sur la touche. Comme je l’ai dit, je ne pense pas qu’il y avait une intention de blesser de la part des Bucs sur cette action. Et pour la triche, il n’y en avait tout simplement pas.

      Mais comme tu dis, maintenant que les Bucs ont fait ça, les autres équipes vont s’y attendre et l’utiliser contre eux. Ceci dit quand une équipe va faire un kneel down et voit en face que la DL est regroupée comme en goalline situation, elle devrait se douter qu’il y a un truc qui tourne pas rond et se préparer au choc.

      Pour moi le match se termine quand l’arbitre siffle la fin, pas quand une équipe décide de mettre un genou à terre. Et c’est pour ça que je dis qu’il y a un peu d’hypocrisie de la part de Coughlin. Il ne peut pas dire à ses joueurs de jouer 60 minutes et attendre que l’adversaire ne joue que 59 minutes.

  5. @Stan pour répondre à ton premier commentaire: J’espère que nos divergences de point de vue ne te feront pas changer d’avis à propos de ce blog et moi même car tu vas voir que je vais être très têtu pour le coup😀

    Bien que Coughlin n’invoque aucune règle du rulebook, en disant « you don’t do that in the NFL » il invoque implicitement un usage en NFL. Alors d’où vient cet usage de la Ligue? Je pense personnellement (et encore ça n’engage que moi) que si les équipes n’attaquent jamais la victory formation c’est pour des raisons d’ordre pratique: la victory formation étant faite pour éviter de perdre le ballon, l’attaquer pour causer un fumble a peu de chance de fonctionner. Donc plutôt que de risquer une blessure tant du côté offensif que défensif pour une action qui a peu de chance de marcher, les coaches généralement préfèrent ne pas tenter le coup. Du coup, je crois que des coaches plus old school comme Coughlin estiment que ça ne doit jamais se faire tandis que des jeunes du style de Schiano mais aussi Pete Carroll des Seahawks qui a déclaré qu’il aurait fait la même chose, ont envie de tenter le coup. Donc il y a une divergence de générations mais je crois que maintenant que Schiano a « ouvert la boîte de Pandore » si on peut parler ainsi, on va voir beaucoup plus de coaches le tenter. Mais au final, je pense que les gens ne gueuleraient pas autant si cette tactique avait fonctionné ou même si c’était un coach comme Bill Belichick qui tente toujours des trucs peu orthodoxe. Le fait que ça vienne d’un rookie coach et que ça n’ait pas marché a donc alimenté une polémique qui selon moi n’a pas vraiment lieu d’être.

    Alors est ce que le fait que personne ne tente ça veut forcément dire qu’il n’y a en fait que Schiano qui veuille vraiment la victoire? Je ne crois pas. Comme je l’explique plus haut, c’est surtout le faible taux de succès d’une telle action qui pousse les coaches à ne pas tenter le coup. Mais ce qui m’interpelle le plus c’est qu’un gars comme Coughlin qui dit toujours à ses joueurs d’aller jusqu’au bout du match s’attende à ce qu’un adversaire qui a une ultime chance de remporter le match (ou du moins égaliser) ne fasse rien. Sur quel pied faut il danser coach Coughlin? Seuls les Giants ont le droit d’aller jusqu’au bout? Non je ne peut pas croire ça. Même si je suis très content que les Giants aient cette philosophie de terminer les matchs, je ne peux pas empêcher les autres équipes de vouloir faire de même.

    Après dire que vouloir la victoire à tout prix c’est pour les voyous je ne suis qu’à moitié d’accord. Si une équipe triche (donc viole une véritable règle du jeu) pour gagner et que le coach cautionne ça, alors oui c’est un voyou. Et pour ça j’ai du mal avec ta comparaison entre Sean Payton et Greg Schiano. Sean Payton est accusé d’avoir cautionné (au du moins, n’avoir pas empêché) que son équipe viole des règles de la NFL et cherche intentionnellement à blesser autrui. Schiano tout ce qu’il a fait c’est de jouer un snap comme les autres. Il n’y aucune règle qui empêche d’attaquer la victory formation et encore une fois, je ne crois pas qu’il y ait eu une intention de blesser de la part des Bucs.
    Certes les Bucs auraient dû faire tout ce qu’il pouvait pour maintenir leur très large avance. Et ils ont merdé en la perdant. Mais est ce que ça doit les priver de tenter un dernier truc sur le dernier snap du match? Personnellement, je ne crois pas. Le match se termine au dernier coup de sifflet de l’arbitre. Je n’ai pas la prétention de savoir si Vince Lombardi approuverait ou non ce genre d’action, mais j’ai du mal à croire qu’un coach qui avait aussi une mentalité qui consistait à jouer jusqu’au bout critiquerait ce qu’a fait Schiano.

    Et puis pour le sondage d’ESPN, 60% en effet condamnent l’action des Bucs mais cela veut aussi dire que 40% sont en accord avec Schiano. Il y a certes une majorité qui donne raison à Coughlin mais cette majorité n’est pas réellement absolue. On est pas en train de parler de 75 ou 90%. Cela montre donc que l’opinion n’est pas réellement tranchée sur ce sujet et le sondage du blog qui au départ était en faveur de Coughlin semble maintenant pencher dans l’autre sens. Il y a donc un débat très intéressant sur ce sujet. Je pense en effet que dans certaines situations la victory formation est inattaquable (cf le billet) mais dans une situation comme celle où se trouvaient les Bucs, ils étaient tout à fait en droit de faire ce qu’ils ont fait à mon humble avis.

    (Pour ce qui est de la technique de placage de l’attaque, ils n’ont certes pas que ça a foutre mais quand on voit la manière dont les interceptions ont été retournées la semaine dernière, on peut se dire qu’accorder un minimum de temps à ce genre de situation n’est pas forcément inutile. Ou alors faut insister sur la parties consistant à ne pas donner le ballon à la défense ^^)

  6. 60% c’est une belle majorité, demande à un homme politique, il signe de suite, enfin les chiffres on leur fait dire ce que l’on veut, c’est pas le problème…

    Revenons plutôt à l’analyse concrète, pour que notre Coach de « génie » réussisse son coup, il aurait donc fallu :
    – qu’un DEF provoque le fumble sur Manning en passant par dessus la OL
    – que ce même DEF ou un autre récupère la gonfle
    – la remonte sans être touché si l’a mis une partie de son corps au sol
    – et enfin sprinte vers l’embut sans être rattrapé.
    Combien de temps restait-t-il au snap déjà ? 5 secondes il me semble…
    Vu toutes ces conditions, même les 0.1% de chance accordées par Yan de réussir sont déjà sur-estimées !
    C’est donc pourquoi dans pareil cas depuis des décennies, tout coach qui se respecte admet sa défaite et va serrer la main de son adversaire et basta.
    Lancer ses joueurs dans un tel jeu est donc soit stupide soit l’acte d’un coach désespéré et/ou mauvais perdant mais dans tous les cas c’est vain !
    Ce n’est pas parce que tu ne joue pas ces actions que tu veux moins la victoire que l’autre, c’est juste qu’à un moment, il faut arrêter les conneries, il faut admettre que l’on a perdu parce qu’on a pas fait ce qu’il fallait les 59’55 » précédentes ! C’est aussi simple que ça pas la peine d’en faire une polémique autour d’un duel anciens contre jeunes.
    Je pose enfin une ultime « fausse » question :
    Si l’on fait référence aux 6 dernières minutes du match contre les Panthers où la plupart des titulaires ont été benchés, Coach Fox et tous ceux qui ont ou vont faire comme lui dans pareil cas devraient – à t’écouter – passer pour des loosers alors.
    Dans sa folle logique de « winner », Schiano aurait sans doute fait jouer ses titulaires jusqu’à la fin, dans l’espoir d’un miracle, c’est bien ça ?…
    J’ai hâte de voir un titulaire de TB se faire démonter par un DEF remplaçant qu’aura envie de briller dans pareil cas😉

    Je terminerai enfin sur une citation des « tontons flingueurs » afin d’illustrer ce que m’inspire Schiano : « les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît !😉

    PS : ton blog tient un bon niveau, attention toutefois à ne pas tomber dans le « y a qu’à / faut que » pour ce qui concerne les entraînements aux plaquages Thiergow.
    Tous les Coachs (même de France si si je t’assure😉 ) tentent de préparer au mieux leurs troupes offensives pour ne pas perdre la balle, demander de le faire, c’est enfoncer une porte ouverte. Nous savons tous que le jeu appelle les erreurs, c’est ainsi et tant mieux.

    Je ne reviens pas sur l’idée de faire travailler l’OFF aux plaquages, outre le fait que ça prenne du temps, je tremble déjà derrière mon clavier rien que d’imaginer Manning tenter de plaquer ne serait-ce qu’un dummie😉

Les commentaires sont fermés.