De l’étrangeté du touchdown de Bradshaw

Le TD qui a redonné l’avance aux Giants était des plus étranges.

Alors qu’il restait un peu plus d’une minute à jouer avec le chrono arrêté (Nicks ayant été repoussé en dehors du terrain sur l’action précédente), les Giants se retrouvent en 1st and goal. Vu le temps que prenait Manning pour remonter le terrain – pressé mais pas trop quand même – tout le monde s’attendait à ce que les Gmen fassent tourner le chrono avec une course au milieu du terrain.

“Eli was telling me to go down,” déclare Bradshaw “He was saying, ‘Don’t score! Don’t score!’ I grabbed the ball and it really didn’t click at the 1-yard line, so I tried to put myself down. But my momentum just took me in.”

C’est donc pour ça que nous avons vu Bradshaw « s’asseoir » dans l’endzone. J’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’une manoeuvre destinée à moquer les Patriots mais ce n’est pas vraiment le style.

Mais encore plus étrange: il semblerait que Bill Belichick ait demandé à ses joueurs de laisser Bradshaw marquer.

Quand on y réfléchit, cette idée n’était pas du tout idiote. Le score était à 17-15 pour les Patriots et les Giants étaient à quelques yards de l’endzone. Manning voulait faire tourner le chrono pour que Tynes marque le FG de la victoire dans les dernières secondes du match.

Pour éviter cela, Belichik a préféré laisser les Giants prendre une avance de 4 à 6 points (si la conversion à 2 points avait été réussi le score auraité de 23-17) et ainsi donner une chance à son QB Hall of Famer user des 57 secondes restant au chrono et du temps mort pour reprendre l’avance.

Au final, le destin en a voulu autrement.